Chroniques d'un
Etudiant Masqué

Vote Macron ou fait nous crever



David Lorieau-Nuñez

03.05.2017

3 Mai 2017,

Alors voilà, il reste quatre jours avant le scrutin du second tour de l’élection présidentielle. Il y a quelque chose qui me chiffonne aujourd’hui.
J’ai l’impression qu’on est choqués du résultat du 1er tour. Surtout les jeunes, les mêmes qui manifestaient en 2002.
C’est pourquoi on sort dans la rue, pour protester contre le FN. Dans quel but ? Quelles sont les revendications et quelles conditions sont demandées ?
« On ne veut pas du Front National ! »
Je suis d’accord avec toi mon pote, et ces mêmes demandes étaient faites en 2002.

Quelle différence avec aujourd’hui ?
Déjà quelque chose d’important sépare ces deux dates. A l’époque, le vote FN était un vote caché, les gens avaient honte, non pas de voter Le Pen mais de le dire. Depuis, il y a eu une campagne de dédiabolisation qui a permis à l’électorat FN de se dévergonder. Ce qui me ramène à dire que dans les sondages de l’époque, le résultat FN était difficile à prévoir. Donc, surprise, Papa Le Pen au second tour.

A ce moment là, à la différence d’aujourd’hui, les jeunes manifestaient , mais ne doutaient pas du résultat du 2nd tour. De droite, de gauche, on était tous dans la même merde. Et on a pris nos couilles à deux mains, mit notre orgueil de côté et aller voter contre le FN en mettant, à contre-coeur, le papier « Jacques Chirac » dans l’urne déclenchant des crises d’urticaire aux mains des gauchistes, mais le devoir démocratique était trop grand pour être oublié.

Aujourd’hui tout le monde est dans son petit monde enfermé, moi de gauche, toi de droite, moi anarchiste, toi anticapitaliste. Mais putain, on vit dans le même pays oui ou non ?
On connaît tous la non-reconnaissance du vote blanc, donc on n’a pas le choix ! J’entends les Melenchonistes, les Socialistes, les Fillonistes dire : « J’hésite, mon choix se fera devant l’urne… ». Mais depuis quand on hésite quand dans le choix on te propose le Front National ?!

Toutes ces réactions ne sont qu’hypocrisie. Si tu cherches à détruire ton pays et le faire sombrer ton pays, reste chez toi dimanche à voir chuter ta dignité au même rythme que celle de Dupont-Aignan.

Pour éviter la gueule de bois lundi prochain, comme le disait notre Jean-Luc, « le vote Efferalgan » c’est le vote Macron.

2017. TOUS CONCERNÉS.



Commentaires


Nouveau Commentaire